Sales bêtes ! Mauvaises herbes ! - livre - Rémi LUGLIA

Sales bêtes ! Mauvaises herbes ! - livre - Rémi LUGLIA

« Nuisible », une notion en débat

 Avec une préface de Henri Jaffeux.

Depuis plus d’un siècle la notion de « nuisible » fait l’objet d’une contestation de plus en plus vive. Si la notion de « nuisible » demeure centrale dans la gestion du sauvage par nos sociétés, elle s’avère très variable selon l’époque, l’espèce, le territoire ou le groupe social considéré.

2 Item en stock

RLSBMH/livre

 €25.00

Ajouter au panier

30 autres produits dans la même catégorie :

En savoir plus

Depuis plus d’un siècle la notion de « nuisible » fait l’objet d’une contestation de plus en plus vive. Si la notion de « nuisible » demeure centrale dans la gestion du sauvage par nos sociétés, elle s’avère très variable selon l’époque, l’espèce, le territoire ou le groupe social considéré. Pour dresser un état de la recherche, historiciser cette notion et éclairer les enjeux actuels, il convient de croiser les regards afin de caractériser les différentes conceptions de la notion de « nuisible » qui coexistent actuellement et d’en retracer les origines, tout en s’ouvrant aux acteurs du présent.

Rémi Luglia est agrégé et docteur en histoire, membre associé du Pôle rural - MRSH et à HisTeMé (ex-CRHQ. EA 7455), université de Caen Normandie. Il a publié en 2015 aux Presses universitaires de Rennes Des savants pour protéger la nature. La Société d’acclimatation (1854-1960).

Fiche technique

  • Nombre de page - 360
  • Auteur(s) - Rémi Luglia
  • Année d'édition - 2018
  • Editeur - PUR
  • Format - 15,5 x 24 cm

Commentaires

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Sales bêtes ! Mauvaises herbes ! - livre - Rémi LUGLIA

Sales bêtes ! Mauvaises herbes ! - livre - Rémi LUGLIA

« Nuisible », une notion en débat

 Avec une préface de Henri Jaffeux.

Depuis plus d’un siècle la notion de « nuisible » fait l’objet d’une contestation de plus en plus vive. Si la notion de « nuisible » demeure centrale dans la gestion du sauvage par nos sociétés, elle s’avère très variable selon l’époque, l’espèce, le territoire ou le groupe social considéré.

Donner votre avis