VOD- LES FILMS FIFO DISTRIBUTION- LOUER POUR 72 H

VOD- LES FILMS FIFO DISTRIBUTION- LOUER POUR 72 H

1000 Item en stock

 €0.00

Ajouter au panier

30 autres produits dans la même catégorie :

En savoir plus

La loutre, frisson de l'onde (52 mn)

Une réelle menace de disparition pèse sur l'un des plus prestigieux carnivores de notre patrimoine vivant : la loutre. Jadis présente dans tous les milieux aquatiques d’Europe, elle est aujourd'hui très rare.
Ce film est un message pour la sauvegarde des milieux aquatiques et pour l'avenir de l'eau.

Un jardin extraordinaire (52 mn)

Un jardin extraordinaire ... Un endroit calme, reposant, où poussent les fleurs et chantent les oiseaux ... Le jardin extraordinaire héberge une myriade d'animaux très souvent inoffensifs ... Trop heureux de profiter de votre hospitalité !
Un jardin procure une existence très confortable à beaucoup de bêtes sauvages. Donnez une chance aux animaux et aux plantes, ils la saisiront bien vite ... Ils ne tarderont pas à s’inviter et à profiter des facilités que vous pourrez leur offrir.
Le jardin extraordinaire va devenir le décor d’un programme d'histoire naturelle tout à fait inhabituel.
Ce film est réservé à quiconque aime la vie sauvage et souhaite retrouver le plaisir tout simple d'un jardin au naturel ...

Les sales bêtes (52 mn)

Pendant des millions d’années, un équilibre a existé entre l’homme, la nature et les animaux sauvages. Les hommes connaissaient parfaitement les rythmes naturels et savaient les respecter. Au cours des derniers siècles, insidieusement, un mal terrible s’est installé : le rejet et la peur de la nature.
Peu à peu, les liens ancestraux et intimes que l’homme avait tissés avec le monde dit « sauvage », ont commencé à se rompre : l’homme va se trouver des ennemis, des concurrents. Il va inventer les nuisibles.
En détruisant les « sales bêtes », il sape l’équilibre subtil de son milieu naturel, semblant oublier qu’il en dépend étroitement.
Respecter le vivant c’est, à terme, assurer notre survie d’être humain, la disparition quotidienne d’espèces devrait inciter chacun de nous à réfléchir…

Protéger et soigner les oiseaux (52 mn)

Le printemps est là, c'est l'occasion d'une promenade… et tous les ans à la même saison, c'est la même découverte… de jeunes oiseaux tombent de l'aire familiale… sur le littoral, on les retrouve mazoutés, épuisés… sur le bord de la route, à terre par accident, une aile brisée... En voulant bien faire, de nombreuses personnes recueillent les animaux blessés.
Pour tous ceux qui, sensibilisés à la protection de la nature, souhaitent servir au mieux les intérêts de la faune, ce film apportera des informations pratiques, destinées si possible à éviter tout geste maladroit.
Alors pas de panique, apprenez à leur venir en aide…

Tant qu'il y aura des tourterelles (52 mn)

Ce bel oiseau au long manteau tacheté ne suscite guère l’intérêt du public, pourtant, selon les ornithologues, il s’agit de l’oiseau symbole de la richesse du bocage.
Tant qu’il y aura des tourterelles nous montre pour la première fois le périlleux voyage de cet oiseau migrateur. Ce film est aussi l’histoire d’une équipe de l’ONCFS (CNERA avifaune migratrice), basée à Chizé dans le département des Deux-Sèvres. Jean-Marie Boutin, Hervé Lormée et Cyril Eraud chercheurs dans ce laboratoire travaillent depuis 2001 sur la tourterelle des bois.
Nous vous invitons à partager leur quotidien, suivant jour après jour le trajet de leurs protégées, analysant et interprétant les données envoyées par ces migratrices équipées de balises. Ce trajet migratoire est enfin révélé !
Les étapes de ce fascinant voyage sont l’occasion de rencontres : scientifiques, chasseurs, agriculteurs, ornithologues, nous communiquent la passion qu’ils entretiennent pour la tourterelle des bois. Cette coopération internationale incarne l’espoir de préserver cette espèce.

Reconnaître les oiseaux des jardins (52 mn)

Vous aimez les oiseaux, vous souhaitez les reconnaître, les aider et les protéger !
Connaître les oiseaux de son jardin, de son balcon, de son parc est à la portée de chacun à condition d’être curieux, observateur et de disposer de quelques astuces pour parvenir plus facilement à les identifier.
Le temps d'une balade par les parcs, les jardins et les vergers, vous apprendrez à reconnaître une soixantaine d'oiseaux. Ce film vous propose des conseils pratiques pour nourrir, héberger et assurer la protection au quotidien des oiseaux, le nourrissage en hiver, l'installation de nichoirs pour le printemps. Si tous les jardins accueillent des oiseaux, il est possible, grâce à de petits aménagements simples, présentés dans ce film, d'accueillir encore plus d'espèces et de profiter ainsi, depuis sa fenêtre, d'un véritable spectacle. Alors, votre jardin deviendra un véritable refuge, une volière à ciel ouvert pour les oiseaux sauvages.

Reconnaitre les oiseaux de mer et du littoral (52 mn)

Découvrez une surprenante diversité. Les côtes de la Manche, de l'Atlantique et de la Méditerranée accueillent un grand nombre d'oiseaux. Ce film est un documentaire divertissant et didactique, conçu pour faciliter l’identification des oiseaux et pour mieux comprendre leurs relations avec le milieu.
Pour la détermination, il propose une méthode simple reposant sur la comparaison entre différentes espèces. Taille, silhouette, forme du bec…
Ce film n'est pas uniquement un catalogue de détermination, il s'attache aux relations locales possitives entre l'homme et l'oiseau.  

Migrateurs sans frontière (40 mn)

À mi-chemin entre l’Europe du Nord et l’Afrique, la France est un exceptionnel couloir de migration pour les oiseaux. D’où viennent-ils et où vont-ils ? Pourquoi effectuent-ils de tels déplacements annuels au péril de leur vie ? Comment se guident-ils à travers plusieurs pays sur des milliers de kilomètres ? Comment une hirondelle de retour d’Afrique retrouve t-elle la ferme où elle est née pour venir y nicher à son tour ? Quels sont les grands axes de passage et les obstacles rencontrés par les oiseaux durant leur migration ? Ce sont les principales questions auxquelles ce film se propose de répondre car la migration est une des plus grandes énigmes de la nature.
Ce film vous invite à faire le point sur la migration et vous la raconte avec des exemples particulièrement frappants comme les hirondelles, la cigogne, la grue cendrée, les rapaces, les canards, le pinson du nord, les échassiers, les oiseaux de mer, l’étourneau ou le coucou pour ne citer que les principaux.

Reconnaitre les rapaces (52 mn)

Vous aimez les oiseaux, vous souhaitez les connaître, les aider et les protéger !
Ce film s’adresse à tous ceux qui regardent, tout au long de l’année, les oiseaux et qui pourront en apprécier la surprenante diversité. Concilier l’aventure de leur réhabilitation et la description des grands traits de leur vie privée est le pari de ce documentaire à la fois divertissant et didactique, conçu pour faciliter l’identification des rapaces et mieux comprendre leur interrelation avec leur milieu.
La France grâce à la diversité de ses paysages et de ses climats, offre des territoires de nidification à 32 espèces de rapaces, 23 diurnes et 9 nocturnes, sur les 52 qui vivent en Europe. Apprendre à connaître, à admirer et à aimer ces oiseaux dont la vie est liée à l'intégrité des paysages qu'ils survolent, sera le point fort de ce message.

Nature sensible (52 mn)

Voyage naturaliste ou morceaux choisis de 25 ans de protection de la biodiversité en Poitou-Charentes, ce film est une véritable promenade à la rencontre d’une série d’acteurs de tous poils, de milieux de tous crins et d’espèces de toutes sortes.
De l’emblématique et très protégée outarde canepetière des plaines Deux-Sévriennes à l’invasive ambroisie, dite « fleur du mal » en Charente, en passant par un « banal » paysage de brandes dans la Vienne, en réalité débordant de vie, ou par les dunes de Charente-Maritime où se côtoient de très près lapins et lézards ocellés…
Ce film souligne les liens étroits qui unissent histoires naturelles et histoire humaine en Poitou-Charentes.

Si la forêt m'était comptée (52 mn)

On garde tous dans le coeur un petit bout de forêt, une cabane en haut d’un arbre, un souvenir qui prend racine quelque part entre balades familiales et jeux de pistes…
L’enfant Sylvestre parcourt les bois et ne répond pas quand ses parents l’appellent. Devenu adulte, il se heurte à l’artificialisation de la forêt de l’Homme et aspire à se perdre sur les traces de l’Homme de la forêt.
Pour le réalisateur Daniel Auclair, la forêt continue d’inspirer respect, rêverie et fascination, tant elle recèle de trésors de vie à découvrir.
Plus qu’un plaidoyer pour la découverte d'espèces et d'espaces, ce film nous invite à quelques réflexions :
- Qu’entendons-nous par « forêt » ?
- Quelle forêt voulons-nous pour demain ?
Et si la forêt nous était comptée ...

Au rythme du bocage (58 mn)

En cheminant, au fil des haies, dans un maillage verdoyant, le film nous emmène à la rencontre du bocage, au cœur des Deux-Sèvres.
Entre nature et culture, ce paysage qui se cache parfois derrière une banalité apparente, nous révèle ses richesses, tant humaines que naturelles. Fruit d'un long travail de plusieurs siècles mené par les paysans, le bocage fait face aux bouleversements de notre modernité. Parfois perçues comme un frein au développement, ses haies disparaissent chaque année un peu plus.
De maille en maille, nous rencontrons des femmes et des hommes qui façonnent encore aujourd'hui ce territoire et se questionnent sur son avenir... Des éleveurs, mais aussi des randonneurs ou des naturalistes, pour qui le bocage symbolise un outil de travail, un cadre de vie et une certaine alliance entre la nature et l’Homme, à préserver.
Rencontres Cinéma Nature de Dompierre-sur-Besbre dans l’Allier 2015 :
Prix du Public,  Prix du meilleur documentaire.

Commentaires

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.